Premier jour à Séoul

Arrivée à Séoul la veille, je découvrais la capitale coréenne en visitant un quartier populaire. Le faible coût de l’alimentation est ce qui m’a le plus surpris ce jour-là.

Paradise is where I am

« Paradise is where I am », citation supposément de Voltaire que j’ai découvert sur un mur de la guesthouse alors que je descendais manger.

Enfin à Séoul !

Le matin

Levée à temps pour le petit déj, je découvre le buffet : toast, confiture, beurre de cacahuète, thé, café, oeufs frais et céréales. Leur thé a déjà moins le goût de smecta que celui que j’avais bu dans l’avion mais c’est toujours pas fameux. Il faut vraiment que j’apprenne à déchiffrer les parfums. Pour midi, le gérant me marque sur un papier un plat qu’il me conseille et sa femme me montre via google street view comment me rendre au restaurant. Après avoir fait un tour en ville en longeant l’avenue (je reviendrai sur le paysage quand je décrirai mon second tour, plus tard dans l’après-midi), je me rend au restaurant où la patronne m’observe avec très peu d’intérêt.

Le fait que je montre le nom du plat sur un papier (et pas du tout le fait qu’il se trouvait dans mon porte-feuille avec des billets de 10 000 wons), lui rend le sourire et devant moi, elle prépare un rouleau façon maki japonais qu’elle coupe en tranche et me met dans de l’aluminium. Voir Facebook pour la tête de la chose et la composition présumée (riz, légumes croquants, thon ?, enroulés dans une grande algue nori séchée). Je crois que ça s’appelle kimbap et c’est bon. Par ailleurs je me pose une question : quand j’ai demandé le prix, elle a répondu en montrant trois doigts et en faisant « yaourt yaourt yaourt ».

J’en déduis donc naïvement qu’elle en attend 3000 wons et lui tend un de mes billets de 10 000 wons (7€). Là où je m’interroge, c’est quand elle m’en rend 8000. Donc soit les coréens sont aussi bons que moi en maths, soit ils ont un doigt qui signifie « mille » ce qui, avec les deux autres, ferait donc la somme de 2000 wons. L’avantage de ce plat, c’est que pour 1€44, je n’avais plus faim. J’ai quand même eu envie d’aller faire des courses pour voir ce qu’ils proposaient en supérette.

Kimbap plat coréen à base de riz

J’en ai profité pour visiter le quartier en partant dans une autre direction : la montée.

L’après-midi

Point commun avec l’avenue : tas de ferraille dans les allées, briques et fragments de pierre éparpillés sur le bord des routes, façades et portes un peu abîmées (par contre les serrures, c’est du grand art). Je n’ai pas osé prendre de photo sous le nez des habitants mais je me demande vraiment s’ils n’ont pas été victime d’une inondation il n’y a peu parce que ça en a tout l’air. Ceci dit, le quartier semble agréable, les gens ont pour la plupart une expression ouverte et amicale.

Mais faut développer des méthodes de survie. Comme compter sur l’instinct de survie de l’autochtone quand il s’agit de traverser une route. Paske visiblement, les feux piétons dans les petites rues, c’est pour les fillettes. Rien vu d’exceptionnel dans le quartier. Si, un chat. On voit peu d’animaux de compagnie. Le gérant a bien essayé de me vendre quelques sites touristiques à visiter mais rien n’a éveillé ma curiosité.

Pour ce qui est des courses, pour un peu moins de 7€ j’ai eu trois yaourts, trois portions de ramen et une bouteille d’1,5l de coca. Pour une supérette dans une capitale, je trouve ça très honnête.

Je réserve les expérimentations culinaires pour quand je serai à Daejeon, là où mes supérieurs hiérarchiques pourront me mettre en garde contre les ramen-épicé-spécial-lendemain-de-cuite (coucou Paul) avant que je ne fasse un suicide involontaire par empoisonnement. En parlant de suicide involontaire par empoisonnement, vous saviez que les ramens au fromage ont un goût de curly ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s